Archive | août, 2010

Un petit moment d’humour

30 Août

Voici un sketch où Florence Foresti, une comedienne humoriste que j’aime bien, joue le rôle d’une célibataire.

Certaines de ses blagues vous rappelleront peut-être des articles que j’ai publiés auparavant, pour celles qui les ont lus.

Personellement, cette video m’a bien fait rire, et je trouve que Florence Foresti aborde le thème du célibat avec brio! bravo à elle.

Ça nous met un peu en face d’un miroir, et nous permet de savoir en quelque sorte quels sont les stereotypes que les gens nous collent, et quels sont les mots que nous devrions éviter d’utiliser.

Publicités

Les sites de rencontre, utiles ou non?

27 Août

Je suis tombée sur quelques videos pub de Meetic, que j’ai décidé de partager avec vous, afin de réflechir sur la question de l’utilité de ces sites ou non.

Je trouve ces videos très incitantes.

Je trouve que même si il est toujours preferable de trouver son prince charment par hasard lors d’une scène romantique, du style de celles dont on rêvait toutes étant petite (du genre prince charmant), il semble parfois bon de penser à Internet, qui peut être un très bon vecteur de rencontre, et peut permettre de faire commencer de véritables histoires d’amour, sourtout pour celles qui ne sont pas souvent disponibles (travail, enfants, obligations, passion, occupations, etc.) et dont les chances de trouver une très bonne personne, par conséquent sont plus réduites.

Internet peut aider, alors qui sait, l’homme de votre vie  est peu-être en train de surfer sur un site de rencontre en ce moment!

Mais je pense aussi qu’il ne faut pas utiliser les sites de rencontre comme une solution de désespoir, car cela risque de nous pousser à choisir le premier venu, ou quelqu’un qui n’est vraiment pas assez bien pour nous, alors faisons attention, il faut y aller avec juste l’idée de prendre du plaisir, s’amuser et rigoler un peu avec des hommes de touts genre dont certains risquent de nous plaire.

Et vous, qu’en pensez vous?

La vie en couple serait mauvaise pour notre ligne!

24 Août

Si ces messieurs perdent du poids quand ils se mettent en couple, de nombreuses études ont montré que nous médemoiselles, avons une facheuse tendance à prendre du poids quand nous nous mettons en couple.

C’est que nous confirme Amélia Lake, chercheuse en diététique à l’Institut de santé sociale de l’Université de Newcastle, en Grande-Bretagne, qui a regroupé plusieurs de ces recherches.
Selon elle, si notre régime alimentaire est influencé par notre éducation ou notre statut social, il l’est aussi par notre partenaire dans la vie.

Elle revèle aussi que « de manière générale, les femmes sont plus concernées par une alimentation saine, alors que les hommes, eux, le sont moins ».

En d’autres termes,  lorsque nous nous mettons en couple, nous risquons de faire les frais, diététiquement parlant, de la malbouffe de notre compagnon, tandis que ce dernier a toutes les chances de profiter de notre hygiène alimentaire.

Et il ne faut pas oublier que lorsqu’on est aveuglée par l’amour, on en oublie parfois ses séances de sport et on modifie notre quotidien. pour privilégier les moments passés à se blottir dans les bras de notre cher et tendre.

Amélia Lake précise aussi que «Faire les courses et la cuisine ne veut pas dire que les femmes ont le contrôle absolu, concède la spécialiste en nutrition. Qu’elles veuillent faire plaisir à leur partenaire, c’est une chose. Mais il y a des choix qui résultent simplement d’une volonté de se simplifier la vie. Par exemple, si elle a l’habitude d’acheter du lait allégé et lui non, il y a des chances qu’ils n’en achètent plus qu’un, pour maintenir une certaine harmonie dans le couple.»

Et n’oubliez pas, medemoiselles, rappelez vous des réalités suivantes: 

1- Les hommes maigrissent lorsqu’ils se mettent en couple et maigrissent encore plus lors d’une séparation ou d’un divorce, alors que les femmes retrouvent très rarement leur taille et leur silhouette de célibataire en se séparant de leur mari.
2- Les hommes grillent naturellement plus de calories, même au repos car ils sont faits de plus de muscles. 

Un bon conseil pour associer bonheur et célibat

23 Août

Voici un vidéo où Donna Barnes, un coach professionnelle de vie, expert en relation, animateur de télévision, auteur, chroniqueur et producteur basé à New York. Nous donne un conseil simple mais efficace pour associer bonheur et celibat.

Voici ce qu’elle nous dit:

« date yourself »

Si il y a quelque chose que vous désirez vraiment faire, n’attendez pas qu’un partenaire arrive. faites le quand même, seule ou avec des amis.

Amusez vous, et profitez au maximum de ce que vous faites, et prenez-y vraiment du plaisir. C’est comme cela que vous attirerez quelqu’un.

Les gens sont en effet attirés par les gens souriants, joyeux, entiers.

Quand vous vous sentez confiant et que vous n’avez pas besoin d’être avec une personne, quand vous faites les choses entièrement pour vous, ça se voit, et cela attire les gens.

Des bons conseils que  je confirme, à retenir et à bien appliquer dans sa vie de célibataire.

Comment choisir sa ville quand on est celibataire?

18 Août

Quand on est célibataire, on veut bien évidemment habiter et travailler dans une ville qui peut nous permettre de bien vivre notre célibat, ou même de rencontrer des personnes intéressantes.

Mais comment choisir sa ville?

Plusieurs critères entrent en jeu: les possibilités d’emploi, le coût de la vie, l’accès aux voyages, les divertissements, les opportunités sociales, la proportion des hommes par rapport aux femmes, la part de célibataires dans la population la saineté du mode de vie, ou plusieurs autres facteurs.


En cette période de difficulté economique, l’emploi pèse lourdement sur l’esprit des femmes celibataires et d’autres français en âge de travailler. Avec cette accent mis sur la carrière professionnelle, nous disqualifions donc toutes les villes ayant un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale.

La presence dun aeroport international s’avère aussi important etant donné que lorsqu’on a une âme de célibataire, on aime bien arriver là où on veut arriver à n’importe quel moment et de la façon la plus simple.

Il faut aussi explorer les lieux pour les activités sociales, arts, sports et autres divertissements.

Il est aussi important de choisir sa ville du point de vue saineté du mode de vie, c’est à dire savoir si le mode de vie nous permet de rester en bonne santé et d’épanouir notre esprit.

Enfin, il faut examiner d’autres aspect du mode de vie tels que l’esthétique, le style personnel, et enfin le soutien communautaire.

Autant de critères qui peuvent jouer positivement et négativement, en fonction de l’importance que l’on y accorde.

En tout cas j’espère avoir fourni quelques indications pour celles d’entre nous qui veulent changer d’air ou vivre l’aventure dans d’autres villes.

Un coussin original pour nana celibataire

17 Août

Si vous êtes célibataire, en manque de câlins ou si votre homme un souvent absent, ce coussin assez original devrait vous interesser.

En effet, il est original, puisqu’il a des bras d’homme. Pas mal puisqu’il est tout douillet, et si vous êtes un brin féministes, avec cette chaleur de l’été, ça vous épargnera les ronflements et les corps qui collent l’un contre l’autre.


Vous pouvez juste ajouter une chemise (avis à celles qui ont un talent de couturière), et ce coussin fera l’affaire.

Ce coussin ferait l’affaire comme cadeau pour une enterrement de vie de jeune fille ou comme cadeau d’anniversaire.

On peut en trouver ici

Un peu de douceur dans ce monde de brutes… J’en veux un!

Avons-nous tous une âme de célibataire ?

13 Août

Piéger ses amis, tout le monde le fait de temps en temps, mais quand le petit piège permet de savoir si ils ont toujours une âme de célibataire ou non, ça rajoute un peu de piment, et ça rend le jeu beaucoup plus marrant.

On peut s’amuser à faire ce genre de piège à nos amis sur le site de Renault qui a mis en ligne un jeu assez rigolo.

Voici comment cela se passe :

D’abord, vous allez sur le site « on a tous une âme de célibataire » de Renault. Ensuite vous choisissez un personnage qui sera votre complice pour le piège.

Pour que votre ami ne s’aperçoive de rien et tombe complètement dans le piège, vous devez rentrer quelques informations comme le lieu où votre ami est supposé avoir rencontré cette charmante personne. Ensuite vous entrez vos coordonnées, et une photo qui permettra à votre ami de vous reconnaitre à la fin du piège.

Une fois cette première étape effectuée, vous n’avez plus qu’à attendre que votre piège fasse son effet, car le jeu prend le relai, et vous n’avez plus qu’à attendre le moment où vous rigolerez bien.

Dans cette seconde étape, un mail est envoyé sur Facebook à votre ami. Dans ce mail, votre complice se présente brièvement et rappelle au piégé où ils se sont rencontrés.  Votre ami, sous le charme, même si il fouillera profondément dans sa mémoire, ne se doutera pas d’un piège puisque votre complice précisera quelle est la personne qui lui a donné ses coordonnées.

Ensuite vient le second mail qui invite votre ami à une soirée que le complice organise, et là il propose un lien vers une vidéo, qui commence très bien et avec charme, mais révèle ensuite la blague. Le complice, dans la vidéo, montre vers la fin votre photo à votre ami piégé. Ce dernier s’aperçoit à ce moment qu’il s’est fait piéger, et vous appelle. Moment de rigolage garanti.

Personnellement, j’ai beaucoup ri quand j’ai découvert ce jeu que Renault utilise sur son site pour faire connaitre son nouveau Roadster, le Renault Wind. Le concept n’est pas nouveau, mais reste quand même marrant, et ça fonctionne aussi bien avec les hommes qu’avec les femmes.

De plus, l’image du Wind, un roadster à deux places décapotable au design sportif, se marie très bien avec l’esprit du jeu.

Même celles qui posent beaucoup de questions sur mon célibat se sont fait prendre au piège, ce qui est peut être révélateur d’une chose : les célibataires ne sont pas les seules à avoir une âme de célibataire, car même quand on est en couple, on garde peut-être toujours cette âme.

arrêter d’écouter les clichés

10 Août

Depuis votre tendre enfance, on vous a répété sans cesse que le parcours normal d’une femme est de se marier et de se faire des enfants et qu’il n’est pas normal de rester célibataire. Eh bien c’est cela qui vous rend mal dans votre peau de célibataire, et vous fait sentir anormale. Cela est très mauvais pour vous.

De nos jours, il tout à fait possible pour une femme de bien vivre en tant que célibataire et de s’assumer. les mentalités ont évolués depuis, même si le couple est toujours considéré comme un repère.

Arrêtez d’écouter les remarques concernant votre horloge biologique qui tourne a grande vitesse, et les nombreuses questions venant de vos copines casées qui vous demandent où vous en êtes avec telle ou telle personne, les questions concernant vos rencontres, et ne vous laissez pas affecter par les regards compatissants de vos copines casées.

Vous êtes la seule à vous connaitre et savoir ce que vous voulez vraiment, et en aucun cas vos copines, votre famille ou vos voisins. Arrêter d’écouter les clichés est le meilleur moyen de savoir ce que vous désirez vraiment, et de faire ainsi votre propre cheminement.

Le but n’est pas de crier partout que le célibat est un idéal et un choix parfait, ce qui serait enfantin comme attitude, mais de savoir vous même ce qui est bon pour vous sans vous laisser influencer par la pression de votre entourage, de vous amis, de votre famille.

La seule personne que vous devez écouter, c’est vous même.